Partager :

Des centaines de policiers et d’agents de sécurité ont été déployés à Césarée, dans le centre du pays, devant la résidence privée du Premier ministre Benyamin Netanyahou avant des manifestations attendues samedi soir à Tel Aviv et Jérusalem, rapportent les médias locaux.

Plus tôt dans la journée, un homme a été arrêté pour s’être approché du domicile de B. Netanyahou, puis a été libéré quelques heures plus tard.

« Un individu est entré dans une zone stérile contre les instructions du Shin Bet et a refusé de partir malgré le fait que l’officier de police lui ait demandé à plusieurs reprises de le faire », a indiqué le diffuseur public Kan.

Cette semaine, un ex-chef du Shin Bet a appelé à renforcer la sécurité autour du Premier ministre Benyamin Netanyahou et sa famille, en raison de l’intensification des tensions en Israël qui pourrait potentiellement conduire à des tentatives d’assassinat, selon lui.

Yaakov Peri, qui a dirigé l’agence de sécurité intérieure de 1988 à 1994 et a été ministre de 2013 à 2014, a indiqué à la radio qu’il craignait que les révoltes dans le pays ne conduisent à l’assassinat de hauts dirigeants politiques.

Il a souligné que l’atmosphère politique en Israël et l’incitation à la haine contre le Premier ministre, pourraient aboutir à des complots visant à le tuer.

Source : i24News (Copyrights)

Partager :