Partager :

Le vote du prochain budget risque de provoquer la plus grave crise jusqu’à présent entre Netanyahou et le ministre de la Défense Benny Gantz. Le premier – ainsi que le ministre des Finances Israël Katz – est déterminé a faire adopter une budget sur un an alors que le chef de Bleu-Blanc et son parti exigent un budget biennal.

En raison des profondes divergences entre les deux hommes qui n’ont toujours pas réussi à se mettre d’accord lors d’entrevues en tête à tête, cette question a été une nouvelle fois retirée de l’ordre du jour du conseil des ministres de dimanche.

Samedi soir, Benny Gantz a officiellement annoncé à Binyamin Netanyahou et à Israël Katz que lui et son parti ne bougeront pas de leur exigence.

La date butoir pour le vote du budget est le 17 août. D’après les accords de coalition, le gouvernement d’union devrait adopter un budget biennal, mais le Premier ministre, le ministre des Finances ainsi que la majorité des experts de l’économie et des finances, estiment aujourd’hui qu’avec l’incertitude économique due au Corona, il serait plus prudent de voter un budget jusqu’à la fin 2020 et entamer rapidement les négociations pour le budget 2021. Pour le moment, le ministère des Finances travaille sur un budget annuel jusqu’à fin 2020.

A Bleu-Blanc, on reste déterminé à aller jusqu’au bout pour trois raisons : on pense que l’économie israélienne a besoin d’une budget à plus long terme, on craint que Netanyahou veuille un budget sur un an afin de se réserver une porte de sortie sur l’accord de rotation lors des négociations sur le budget 2021 et enfin, on considère que l’annulation de la clause du budget biennal dans les accords de coalition ne soit le prélude à d’autres modifications jusqu’à les vider de leur substance.

https://lphinfo.com

Partager :