Partager :

La maladie de Huntington est une maladie héréditaire et rare, qui se traduit par une dégénérescence neurologique provoquant d’importants troubles moteurs, cognitifs et psychiatriques, et évoluant jusqu’à la perte d’autonomie puis la mort. Le laboratoire médical israélien a un traitement contre elle et son PDG, Kare Schultz, a déclaré qu’il sera prochainement diffusé en Chine à un plus bas qu’aux États-Unis. Toutefois, il ne sera pas encore éligible à la couverture du régime d’assurance national chinois, ce qui signifie qu’il ne sera abordable au départ que pour une proportion limitée de patients sur le deuxième plus grand marché de médicaments au monde.

Le médicament, l’Austedo, a été inclus dans le circuit d’approbation accéléré de la Chine en tant que traitement des maladies rares présentant un « avantage clinique important » et devrait générer des ventes de 650 millions de dollars aux États-Unis cette année, coûte environ 60 000 dollars par an et par patient aux États-Unis avant d’être couvert par une assurance, a déclaré M. Schultz.

« Nous avons décidé de nous rendre d’abord dans les cliniques spécialisées, afin qu’il n’y ait pas un large accès au début », a déclaré M. Schultz à Reuters lors d’un entretien préalable à l’approbation chinoise.

Les coûts annuels de traitement des patients chinois étaient d’environ 12 000 yuans (1 687 dollars) en moyenne en 2018, selon une enquête menée par Hyacinth Care auprès d’environ 360 participants souffrant de la maladie de Huntington ou porteurs d’un gène mutant lié à la maladie.

« Si le médicament est trop cher, nous espérons qu’il pourra y avoir des polices d’assurance médicale nationale pour aider les patients à payer le médicament », a déclaré Cao, qui a un parent atteint de la maladie de Huntington.

La Chine s’est engagée à inclure davantage de médicaments contre les maladies rares dans son régime d’assurance national soutenu par le gouvernement central, sur lequel la plupart des patients, en particulier les moins riches, comptent pour payer leurs factures de médicaments.

« Vous commencez par un lancement privé… et ensuite il faut généralement plusieurs années avant d’entrer dans le processus national », a déclaré M. Schultz.

Austedo a été approuvé aux États-Unis pour traiter la chorée associée à la maladie de Huntington et la dyskinésie tardive en 2017. Les revenus des ventes de ce médicament en Amérique du Nord ont fait un bond de 64% pour atteindre 122 millions de dollars au premier trimestre.

Source : Reuters & Israël Valley

Partager :