Partager :

IsraelValley lui attribue une note de 10/10 pour la simplicité de ses conseils face à la crise du Covid-19. Selon Times of Israel : « Tal Ben-Shahar, psychologue organisationnel et professeur de psychologie positive, recommande d’écrire ce que vous souhaitez faire au début de chaque journée. « Je recommande que lorsque nous nous réveillons le matin, nous réfléchissions à ce que nous allons faire pendant la journée, que ce soit voir des amis ou des collègues ou que nous attendions avec impatience un repas ou autre. Des recherches montrent que les personnes qui font cela régulièrement sont moins pessimistes et plus résilientes ». Si nous éprouvons un manque de structure dans notre vie à cause du coronavirus, dit Ben Shahar, nous pouvons introduire de nouveaux rituels.

« Nous avons besoin de structure ; nous sommes des créatures de structure. Nous avons besoin de rituels clairs en ce qui concerne le moment où nous faisons de l’exercice et la quantité d’exercice, ou le moment où nous prévoyons de regarder notre sitcom préférée. Sinon, il est très facile de tomber dans un état où nous ne savons pas quel jour nous sommes, quelle heure il est ».

Selon Ben Shahar, il n’y a pas de structure quotidienne ou hebdomadaire qui convienne à tout le monde. « Le fait est que, lorsque nous nous trouvons de plus en plus dans un état de tristesse ou de léthargie, l’une des façons de s’en sortir est d’imposer une certaine structure, des rituels sains ». Il cite comme rituels possibles l’exercice physique, le fait d’appeler ses parents, les repas en famille et de regarder des films ensemble. Dans sa propre maison, sa famille a introduit un nouveau rituel de lecture quotidienne de poésie.

Les recherches montrent que l’exercice physique régulier a le même effet sur notre bien-être psychologique que le plus puissant médicament psychiatrique, a déclaré M. Ben-Shahar. « Les gens ont tendance à faire moins d’exercice lorsqu’ils sont stressés, alors qu’en fait ils ont besoin de faire beaucoup plus d’exercice. Cela renforce le système immunitaire physiologique et psychologique. Donc si vous avez l’habitude de faire de l’exercice trois fois par semaine, augmentez ce nombre à cinq ».

Brom est d’accord.

« Veillez à bouger votre corps tous les jours pendant une demi-heure à une heure. Vous pouvez le faire de manière créative, en mettant de la musique et en dansant par exemple. Ou bien allez courir. C’est un antidépresseur efficace ». Ben Shahar a déclaré au Times of Israel qu’il est important pour la santé mentale de ne pas surconsommer de sombres nouvelles sur le coronavirus ».

Partager :