Partager :

C’est une news très commentée en Israël. La famille du défunt célèbre astrophysicien britannique Stephen Hawking a fait don de son respirateur personnel à l’hôpital de Cambridge qui l’avait soigné, pour apporter sa contribution à la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus.

Selon sa fille Lucy Hawking, l’Hôpital Royal Papworth à Cambridge avait prodigué à son père un soutien médical brillant, dévoué et compatissant, avant que celui-ci ne s’éteigne à l’âge de 76 ans, le 14 mars 2018.

Nous avons réalisé qu’il serait en première ligne de l’épidémie de COVID-19 et avons pris contact avec certains de nos vieux amis là-bas pour leur demander si nous pouvions les aider, a-t-elle ajouté dans un communiqué publié mercredi sur le site de l’hôpital.

Après le décès du physicien atteint de la maladie de Charcot, sa famille avait rendu à l’hôpital tous les appareils d’assistance respiratoire que le service public britannique de santé (NHS) lui avait fournis. Mais Stephen Hawking avait acheté lui-même certaines machines, a expliqué sa fille.

Nous les transmettons maintenant au NHS dans l’espoir qu’ils aideront dans la lutte contre la COVID-19, a déclaré Mme Hawking, saluant le rôle incroyablement important qu’avait tenu le Royal Papworth Hospital dans les moments vraiment difficiles qu’avait traversés son père.

Ce don intervient alors que le Royaume-Uni, très fortement touché par la pandémie de coronavirus avec plus de 17 000 morts dans les seuls hôpitaux, manque de certains équipements médicaux pour faire face à la crise sanitaire.

Selon le ministre de la Santé britannique Matt Hancock, le pays disposait début avril de 9000 à 10 000 respirateurs au sein du NHS, et de 2000 autres dans les cliniques privées. Il avait annoncé l’arrivée de 1500 machines supplémentaires dans les semaines suivantes.

https://ici.radio-canada.ca/

Partager :