Partager :

Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a annoncé mercredi qu’une « armée d’enquêteurs » sera mise sur pied pour retracer ceux qui ont été en contact avec les cas de COVID-19. Ce programme sera financé en partie par le multimilliardaire Michael Bloomberg. En Israël les regards sont braqués sur New-York qui a une population juive et israélienne très importante.

Selon Radio Canada : « L’ex-maire de New York, qui a renoncé au début de mars à l’investiture démocrate, injectera plus de 10 millions de dollars et aidera à coordonner ce programme.

En plus du financement procuré par Michael Bloomberg, l’État de New York dispose de fonds fédéraux de 1,3 milliard de dollars pour ce programme, qui sera mené en coordination avec les États voisins du New Jersey et du Connecticut.

La population de ces États se déplace chaque jour pour travailler dans la ville de New York, qui est un épicentre de la pandémie aux États-Unis. Cette opération de recherche représente une tâche colossale. Nous aurons littéralement besoin de milliers de personnes pour le faire, a déclaré le gouverneur Cuomo.

Mercredi, 474 habitants de l’État de New York sont décédés de la COVID-19, une baisse par rapport à la veille. On dénombre à ce jour plus de 15 300 décès dus au coronavirus dans cet État de 20 millions d’habitants.

Environ un tiers de tous les décès enregistrés aux États-Unis en raison de la COVID-19 se trouvent dans l’État de New York.

L’armée d’enquêteurs permettra de retrouver les gens qui ont été infectés afin de les amener à s’isoler, a expliqué Andrew Cuomo.

Nous avons parlé de dépistage, de traçage et d’isolement. Cela va être la clé pour avancer. C’est comme cela qu’on […] cumule des données pendant qu’on avance vers l’évaluation d’une réouverture de la ville et de l’économie new-yorkaise, a ajouté le gouverneur.

Le dépistage de grande ampleur est perçu comme un facteur clé pour lever les consignes de confinement et relancer l’économie américaine paralysée, sans provoquer un pic de nouvelles infections.

Doubler le nombre de tests

Plus de 257 000 personnes dans l’État de New York ont déjà été déclarées positives. Mais en réalité, il y aurait beaucoup plus de cas de COVID-19, et le gouverneur Cuomo entend faire passer le nombre de tests effectués chaque jour de 20 000 à 40 000.

L’État de New York compte actuellement 225 personnes assignées à retracer les gens qui ont eu des contacts avec les personnes contaminées. La ville et la banlieue de New York en ont, elles, plus de 500, mais leurs efforts ont vite été dépassés au fur et à mesure qu’un nombre important de New-Yorkais tombaient malades.

Andrew Cuomo affirme qu’il va recruter les nouveaux enquêteurs dans le bassin des 35 000 étudiants en médecine inscrits dans les universités de la ville et de l’État. Ils seront formés, en ligne, par l’École de santé publique Bloomberg de l’Université Johns Hopkins.

La ville elle-même élaborera son propre programme : le maire de New York, Bill de Blasio, l’a rendu public peu avant l’annonce faite par le gouverneur Cuomo. Bill de Blasio affirme que lorsque les tests à grande échelle seront à la disposition de New York, la ville aura besoin de jusqu’à 10 000 enquêteurs. Parmi eux se retrouveront des employés municipaux et ceux de groupes sans but lucratif ».

https://ici.radio-canada.ca/

Partager :