Partager :

Plusieurs traitements contre le Covid-19 sont en cours d’essai clinique en Israël. Parmi les pistes les plus prometteuses, il y a l’utilisation du plasma de patients déjà guéris du coronavirus pour traiter les malades. Les patients israéliens qui ont guéri du Covid-19 sont immunisés contre ce virus parce que leur organisme a produit des anticorps spécifiques. L’idée des chercheurs est donc d’extraire le plasma sanguin de ces personnes immunisées, d’isoler les anticorps qui s’attaquent au Covid-19 et de les injecter à des personnes encore malades.

LE PLUS. Un espoir… un traitement à l’essai en Israël depuis la semaine dernière se révèle efficace. Il s’agit de transfuser chez un malade qui a développé de graves symptômes du Covid-19 le plasma d’un patient qui en a guéri.

L’état de santé de la moitié des 23 malades qui ont participé à cet essai s’est significativement amélioré et celui de la seconde partie ne s’est pas aggravé. Pour l’heure 28 personnes guéries ont donné leur plasma, permettant de traiter 42 malades. Les autorités font donc appel aux plus de 3000 autres, un à un par téléphone, pour les inviter à faire de même.

Comment ça fonctionne ? Et bien lorsque nous sommes exposés à des virus ou à des bactéries, notre système immunitaire réagit en produisant des anticorps qui se concentre essentiellement dans le plasma. Des anticorps qui semblent pouvoir lutter avec efficacité contre le virus voire en triompher. Le don de plasma ne comprend aucun risque. (Nathalie Sosna-Ofir)

Partager :