Partager :

A. Dans le cadre des efforts visant à rationaliser et à accroître la portée des tests corona, la Division de la technologie et de la logistique de Tsahal a construit un laboratoire mobile, dans un conteneur, pour les tests effectués par Magen David Adom (MDA) afin de détecter le virus. Le laboratoire mobile dispose de six postes et d’un système de pression atmosphérique qui empêche l’équipe d’être infectée.

Le laboratoire a été développé dans le cadre d’une collaboration entre la Division logistique et la Division de la technologie de TSAHAL et permettra à MDA d’effectuer des tests de masse partout dans le pays. Le laboratoire sera un endroit sûr, fermé et sécurisé pour les testeurs – et permettra à six personnes d’être testées en même temps.

Le personnel travaillant dans le laboratoire n’aura pas à porter de vêtements de protection car il est hermétique à l’entrée d’air de l’extérieur. Cette nouvelle solution permet d’économiser du temps et de l’argent et offre un plus grand confort et un rythme de travail plus rapide aux équipes. Le laboratoire construit fonctionne à l’électricité ou au générateur et construit en coordination avec MDA.

B. Les entreprises israéliennes s’appuient sur leur suprématie en matière de géolocalisation, big data, systèmes de vision et cyber pour proposer des solutions de prédiction, détection et surveillance, tandis que d’autres s’appuient sur l’impression 3D et des matériaux innovants pour apporter des solutions d’urgence « quick-and-dirty ».

iKare Innovation spécialisée dans le montage de partenariats technologiques, redouble d’efforts pour stimuler les projets entre les innovations israéliennes « Corona-compatibles » et les partenaires industriels potentiels à l’étranger. Mentionnons deux projets dans lesquels iKare Innovation s’implique et qui pourraient changer la donne pour tous :

  • Nanoscent met actuellement en œuvre son cœur de technologie pour détecter les traces de germes dans l’air expulsé de notre nez, afin de fournir des tests de moins de deux minutes au cours des prochains mois. Ce type de solution sera essentiel à la reprise des affaires et à la réouverture des sites et transports publics.

  • Pluristem vient de recevoir le feu vert du ministère israélien de la Santé pour demander les autorisations de traitement des patients COVID-19 pour un usage compassionnel. Leur booster de cellules souches sera proposé comme traitement de la pneumonie sévère résultant du COVID-19, renforçant la réponse immunitaire. Pluristem prévoit d’étendre son plan de développement en Europe et aux Etats-Unis.

 

1. La société Nobio a annoncé l’accord d’une subvention de l’Autorité israélienne de l’innovation suite à un appel publié en mars 2020 pour le développement et la fabrication de solutions innovantes pour prévenir, traiter et aider à gérer l’épidémie de COVID-19.

La subvention d’un montant de 205 000 dollars soutiendra le développement et la fabrication d’équipements de protection individuelle (EPI) et de revêtements de surface à longue durée d’action, intégrant la technologie antimicrobienne révolutionnaire de Nobio. La technologie de Nobio est à la pointe de la recherche antimicrobienne. Elle utilise des nanoparticules brevetées qui transforment les matériaux courants en antimicrobiens, indéfiniment. Les produits Infinix de Nobio pour les restaurations dentaires (plombages) ont reçu l’autorisation de la FDA l’année dernière et leur lancement commercial est prévu pour le second semestre 2020.

Le programme financé par cette subvention se concentre sur deux applications. La première concerne les équipements de protection individuelle (EPI), avec une priorité pour les masques antiviraux, étant donné la principale voie d’infection du nouveau coronavirus, et les tissus non tissés, qui sont couramment utilisés pour les vêtements de protection. La deuxième application concerne les revêtements de surface, avec une protection universelle à longue durée d’action, pour prévenir la transmission de micro-organismes pathogènes, tels que le nouveau coronavirus. Les deux applications intégreront la technologie antimicrobienne de Nobio, qui offre une activité unique, puissante et à large spectre, de longue durée.

A. Le ministère israélien de la Défense a mobilisé Qlarium dans la course pour acheter du matériel médical et des fournitures d’urgence en Chine afin de vaincre le Covid-19.La technologie de la start-up israélienne aide le ministère de la Défense en effectuant une vérification minutieuse sur des centaines d’entreprises chinoises, dont un certain pourcentage a, d’ores et déjà, été disqualifié.

En utilisant la technologie de Qlarium, le temps de la chaîne d’approvisionnement pour apporter du matériel médical de qualité en provenance de Chine a été considérablement raccourci et la probabilité a augmenté que le matériel commandé atteindra rapidement les hôpitaux à travers Israël, en très bon état avant usage.Shapira a déclaré : “Suite à la crise des coronavirus, nous avons identifié de plus en plus d’entreprises qui n’ont aucune crédibilité en offrant des services qu’elles ne peuvent apparemment pas fournir, ou sans la capacité de les fournir à court terme.

Nous nous sommes mobilisés sur cette question, et nous espérons qu’en effectuant une vérification minutieuse (diligence raisonnable) sur la crédibilité des fournisseurs et en accélérant la chaîne d’approvisionnement, les hôpitaux seront mieux préparés à faire face au coronavirus et, par conséquent, l’économie reprendra peut-être plus tôt pour fonctionner à pleine production.

“Le système de Qlarium examine une gamme de paramètres tels que les actionnaires et les autres sociétés qui leur appartiennent, les poursuites judiciaires antérieures et en cours, les fonds propres de la société, les licences expirées, les changements dans la structure de la société et l’historique des exportations du fournisseur. Avec l’aide de son système d’IA, des informations recueillies auprès de différentes sources en chinois et traduites pour le rapport de renseignement sur le fournisseur, l’équipe d’approvisionnement peut clarifier la fiabilité du fournisseur, les dossiers commerciaux, si l’entreprise est authentique ou fictive, et s’il vaut la peine d’investir l’énergie dans la conduite du processus d’approvisionnement avec elle.

L’unicité de Qalarium est sa capacité à analyser en temps réel, sans aucune interaction avec l’organisation analysée, en utilisant des informations provenant de tiers. Le système, qui est connecté à des dizaines de banques de données en chinois, récupère les données, les analyse en chinois et les traduit en un rapport complet de Rensignements d’Affaires (Business Intelligence) – et tout cela en quelques minutes. Le rapport final reçu se compose de plusieurs pages avec, à la base, la notation des risques sur l’organisation examinée. Selon cette notification, l’agence d’approvisionnement, les compagnies d’assurance et les banques peuvent assumer leurs risques de commerce extérieur.

Le système de Qlarium sert régulièrement des banques et des compagnies d’assurance de premier plan. Les clients de la société comprennent les géants de l’assurance Euler Hermes, Munich Re et Hollard, qui fournissent des polices d’assurance aux importateurs du monde entier, les protégeant contre les retards ou les non-arrivées de marchandises vers leurs destinations. Les banques internationales utilisent la technologie de Qlarium afin de gérer l’exposition au crédit des organisations chinoises et de mener une vérification minutieuse (diligence raisonnable) permettant de «connaître le client». À ce jour, la société a levé des fonds auprès des principaux organismes d’investissement: Prytek et theDOCK.

B. Dans le cadre d’un projet du futur visant à créer un réseau urbain de services permettant notamment la livraison de colis par drones, la ville de Tel-Aviv, via sa plate-forme ouverte d’incubation de projets innovants CityZone, a retenu la société ParaZero pour mener à bien, à partir de 2020, les premières expérimentations et preuves de concept d’un système adapté, garantissant le plus haut niveau de sécurité et de fiabilité. Ces expérimentations seront réalisées en situation réelle grâce à l’utilisation d’un quartier entier de la ville.

Afin de présenter la meilleure solution possible, et compte tenu de leur récente alliance capitalistique, Delta Drone et ParaZero ont décidé de faire travailler ensemble leurs bureaux d’études et de mutualiser leurs savoir-faire respectifs pour bâtir une solution professionnelle, spécifiquement adaptée à ce projet d’envergure internationale.

Côté Delta Drone, le projet sera réalisé à partir de la technologie des drones utilisés pour la solution ATMOS : depuis 4 ans, ces drones automatiques de type hexacopter portent des décors pesant jusqu’à 1,5 kg dans le contexte des chorégraphies présentées au Puy du Fou, avec plus de 4.000 vols effectués de nuit, à proximité du public, sans aucun incident. Il bénéficiera également des avancées technologiques de la solution ISS SPOTTER, notamment de la station sol du système qui permet le décollage, l’atterrissage, le rangement du drone entre deux missions, et le rechargement automatique de la batterie.

Côté ParaZero, la société israélienne embarquera dans le drone son système de sécurité électronique, qui est aujourd’hui le seul système de sécurité de ce type homologué par l’Administration américaine (FAA) pour voler en milieu urbain au-dessus du public. ParaZero bénéficiera en outre de sa place privilégiée au coeur de l’industrie aéronautique en Israël.

D’autres partenaires d’envergure internationale seront associés au projet. A ce stade, il intègre déjà, parmi ses premiers initiateurs, un groupe d’ingénierie IT français de plus de 12.000 personnes, regroupant notamment ingénieurs systèmes, ingénieurs réseaux et infrastructures IT, développeurs logiciels, experts informatiques.

Partager :