Partager :

« Pas plus de 10 personnes mourront en Israël à cause du nouveau coronavirus ». Le lauréat du prix Nobel, Michael Levitt
 a estimé.

Michael Levitt a déclaré que les craintes concernant le coronavirus étaient « disproportionnées par rapport à la menace en Israël et que le nombre de cas dans le pays était incertain en raison des écarts signalés ». « Je serai surpris si le nombre de morts en Israël dépasse 10 », a-t-il dit, ajoutant que l’Etat juif « n’était pas sur la carte du monde pour la maladie« . L’avis de Michael Levitt a pris de l’importance ces dernières semaines grâce à sa prévision réussie du ralentissement du taux d’infection en Chine continentale le mois dernier.

En examinant les statistiques émergentes sur le nombre de personnes infectées et le nombre de décès, Michael Levitt a identifié un schéma de croissance limité, montrant qu’au lieu de l’augmentation exponentielle du taux d’infection, il a commencé à diminuer. Biophysicien américano-britannique-israélien qui a remporté le prix Nobel de chimie 2013, Michael Levitt a prédit plus tôt cette semaine qu’il n’y aurait pas de nouvelles infections en Chine d’ici fin mars.

S’adressant à la radio Reshet Bet de Kan mercredi, Levitt, qu’il vit à temps partiel à Tel Aviv, a déclaré qu’à « l’échelle mondiale, le nombre de cas en Israël est très faible ». « Je ne crois pas aux chiffres en Israël, non pas parce qu’ils sont inventés, mais parce que la définition d’un cas en Israël ne cesse de changer et qu’il est difficile d’évaluer les chiffres de cette façon« , a déclaré Levitt.

Il y a beaucoup de panique injustifiée en Israël. Je ne crois pas aux chiffres ici, tout est politique, pas mathématique.

Soulignant qu’il est presque impossible de faire des comparaisons de pays à pays, car chaque gouvernement adopte une approche différente pour l’enregistrement des cas, il a déclaré: « Les tests sud-coréens sont 10 fois plus sensibles qu’en Italie. Si l’Italie a mesuré des cas comme la Corée, il y aurait eu 10 fois plus de cas ».  La meilleure façon d’évaluer les chiffres est plutôt le nombre de décès signalés, a-t-il dit. Jusqu’à présent, Israël n’a enregistré aucun décès dû à Covid-19.

C’est en examinant les statistiques de mortalité provenant de Chine qu’il a pu cartographier le ralentissement du coronavirus, et il a appliqué cette technique à d’autres pays. La Corée du Sud est déjà en phase de ralentissement, a-t-il déclaré, et l’Italie approche du même point. « L’Italie est déjà à mi-chemin de la maladie », a-t-il déclaré à Reshet Bet. « Il y a eu une diminution de la croissance du nombre de décès en Italie au cours des 2-3 derniers jours. »

Adapté par IsraelValley de http://www1.alliancefr.com

 

Partager :