Partager :

Dans le gigantesque parc des expositions de Villepinte, la crème des industriels va faire le déplacement pour le salon Milipol, le grand raout mondial de la sécurité intérieure. Les spécialistes des armes de poing Beretta, FN Herstal ou Sig-Sauer. Les géants Thales, Safran, Airbus Defence & Space, Nexter. L’allemand Rheinmetall, les israéliens IAI, Elbit ou Rafael, des acteurs chinois, brésiliens. La 20ème édition de Milipol Paris, l’événement mondial de la sécurité intérieure des États, va se dérouler du 21 au 24 novembre 2017.
ELTA AU SALON MILIPOL 2017. La filiale Elta, de Israel Aerospace Industries, annoncé récemment un contrat important avec Airbus. Il porte sur la vente par le leader israélien de la défense aéronautique de 16 radars ELM-2022A. L’ELM-2022A (avion) fait partie de la famille de radars de surveillance maritime multimodaux X-Band conçus pour une plate-forme aérienne différente. Les radars intègrent une technologie de pointe. ELTA Systems, filiale d’IAI est spécialisée dans les radars et la détection.

ARCHIVES RECENTES. Dans challenges.fr (1) : « Le marché de la sécurité intérieure n’a jamais été aussi florissant : selon Homeland Security Research, il va passer de 305 à 564 milliards de dollars de 2011 à 2020, avec une croissance annuelle de l’ordre de 5 à 6%. Selon le préfet Rémi Thuau, président des salons Milipol cité par l’AFP, le seul marché français représente 21 à 25 milliards d’euros et environ à 1.500 à 1.600 entreprises, qui emploient environ 125.000 personnes.

Et il y en a pour tous les goûts dans cet improbable hypermarché de la sécurité. Des Taser, des gilets-pare-balles, des combinaisons de protection bactériologique, des micros miniature à la James Bond, des coutelas à la GI Joe, des Kalashnikov, des menottes, des matraques, des drones anti-drones, ou encore des systèmes de protection contre les cyberattaques à l’attention des OIV (opérateurs d’importance vitale, c’est-à-dire les entreprises et organismes jugés stratégiques, dans l’énergie, les transports, l’eau, la finance…).
Au détour d’un stand, le groupe français Novadem présente son mini-drone NX110, commandé par la gendarmerie il y a quelques jours. Nexter, fabricant du char Leclerc et des blindés VBCI, expose une version de son impressionnant blindé 6X6 Titus destinée à la sécurité intérieure. L’israélien IAI Elta dévoile quant à lui son système Drone Guard, capable de repérer et de brouiller les drones grâce à un système fusionnant radar, capteurs électro-optiques, et systèmes de brouillage. Selon l’industriel, un drone hostile peut ainsi être renvoyé à son point de départ (option « Return Home »), ou être carrément contraint au crash ». (1) publié en 2015.

 

Partager :