Partager :
Les revenus de ces exportations serviront à améliorer le système de santé israélien
L’exportation de cannabis médical pourrait rapporter jusqu’à quatre milliards de dollars par an aux caisses de l’Etat, selon un comité conjoint des ministères israéliens de la Santé et des Finances.
« L’exportation de cannabis médical est une industrie au potentiel économique important pour l’État d’Israël », a déclaré le ministre des Finances, Moshe Kahlon, précisant qu’elle « renforcera l’agriculture israélienne en général et l’agriculture dans la région d’Arava en particulier, et sera l’occasion pour Israël d’exploiter le développement de produits médicaux à base de cannabis ».
Le comité, qui a soumis ses conclusions dimanche aux ministres Kahlon et Litzman (Santé), recommande que l’exportation s’effectue via le ministère de la Santé lui-même ou directement par les producteurs, sous une surveillance stricte du gouvernement, indique le quotidien Haaretz.
Le ministre Litzman a rappelé que s’il est interdit de vendre le cannabis [à des fins récréatives], la loi autorise son utilisation pour des maladies graves dans certains cas et sous des restrictions spéciales.
« En raison de l’intérêt international pour le cannabis médical israélien, de sa qualité et compte tenu du potentiel économique important, nous avons convenu avec le ministère des Finances de permettre son exportation sous certaines conditions, dans les pays qui l’autorisent », a poursuivi Litzman, précisant qu’il s’efforcerait de garantir que les revenus de ces exportations seront utilisés pour améliorer le système de santé du pays.
Le gouvernement israélien a officiellement approuvé en mars dernier la dépénalisation de la consommation de cannabis.
L’Etat hébreu est déjà un leader dans la recherche sur l’utilisation médicale de la marijuana, les producteurs collaborant avec des institutions scientifiques pour effectuer des essais cliniques et développer des souches de cannabis visant à traiter une série de maladies.
L’an dernier, les médecins israéliens ont prescrit du cannabis médical à environ 25.000 patients souffrant de cancer, d’épilepsie, de stress post-traumatique et de maladies dégénératives.
Source : i24
Partager :