Partager :

La France figure parmi les principaux contributeurs d’aide aux Territoires palestiniens. 

– une aide budgétaire directe qui contribue activement à la consolidation des institutions et au paiement des salaires des fonctionnaires, notamment dans les secteurs de l’éducation et de la santé.

– une coopération mise en œuvre par l’Agence française de développement (AFD), au travers notamment d’un financement de projets de développement.

Des millions de € sont alloués au programme de développement municipal visant à organiser le financement des investissements des collectivités palestiniennes ; des Millions d’€ sont alloués au « développement local en zone C » ayant pour objectif de soutenir les populations fragilisées en leur permettant d’œuvrer de façon autonome à l’amélioration de leurs conditions de vie.

– une aide humanitaire et aux réfugiés (via l’UNRWA) ;

– une action portée par le Service de coopération et d’action culturel du consulat général de France à Jérusalem. Quatre axes sectoriels : culture et médias ; enseignement du français ; coopération universitaire et institutionnelle ; coopération avec la société civile.

– La coopération décentralisée.

La France et l’Autorité palestinienne accordent une attention particulière au développement de leurs relations économiques.

 

 

Partager :