Partager :

Une société immobilière de luxe basée à New York a acheté une importante parcelle de terrain dans le centre-ville de Jérusalem appartenant au Patriarcat grec-orthodoxe pour 750 millions de shekels, ont annoncé les parties cette semaine.

Cet achat est le premier en Israël pour Extell Development, fondé et dirigé par l’homme d’affaires juif américain Gary Barnett, également propriétaire d’Extell Ltd, qui a émis des obligations à la bourse israélienne au cours des huit dernières années.

Les terrains, qui couvrent environ 520 000 mètres carrés dans des zones centrales de la capitale, sont actuellement loués par le Fonds National Juif (JNF/KKL) jusqu’en 2051 avec une option de prolongation pour une période de location supplémentaire, conformément aux conditions standard de location en Israël.

Les parcelles comprennent de grandes parties du quartier chic de Talbieh, dans le centre de Jérusalem, ainsi que le quartier de Nayot, et s’étendent sur de grandes parties d’Emek HaMatsleva, une rare étendue de terrain non construit dans le centre de la capitale, révérée pour être, selon la tradition chrétienne, l’emplacement où a été pris le bois pour construire le crucifix de Jésus. Elles incluent également la plupart du musée d’Israël, et de célèbres hôtels tels que l’Inbal et le Dan Panorama.

En 2011, l’Église grecque-orthodoxe a vendu les droits sur ces zones de Jérusalem à un groupe d’investisseurs appelé Nayot Komemiyut pour 20 millions de dollars. Le KKL détient trois baux sur ce terrain signés avec l’Église grecque-orthodoxe en 1951 et 1952, chacun pour 99 ans. Le KKL sous-loue ce terrain à plus de 1 000 habitants de Jérusalem dont les maisons sont situées sur ce terrain et qui ont été affectés par la vente. L’organisation peut construire sur ce terrain, mais personne d’autre ne le peut.

TIMES OF ISRAEL. COPYRIGHTS.

Partager :