Partager :
Des responsables ukrainiens se sont rendus à Sderot, cible récurrente des tirs de roquettes de Gaza, pour apprendre comment soutenir mentalement la population

Israël, familier du stress lié au guerre, va fournir une aide psychologique aux civils ukrainiens. Viktoriya Khristenko, membre du conseil municipal de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine, qui a vu affluer quelque 120 000 réfugiés fuyant les combats qui font rage dans les régions orientale et méridionale du pays, est arrivée à Sderot mercredi, accompagnée de psychologues et d’éducateurs, afin de recueillir quelques conseils auprès des habitants de la ville du sud d’Israël, visée depuis plus de vingt ans par les tirs de roquettes des factions terroristes de la bande de Gaza.

Ayelet Shmuel – directrice d’un centre d’aide psychologique d’urgence de la ville, le Sderot Resilience Center – a expliqué la méthode qui allait être appliquée afin d’aider les Ukrainiens souffrant de stress post-traumatique.

« Nous allons commençons à travailler sans attendre. Nous allons recenser leurs besoins et leur fournir une aide et une formation, ainsi que des plans de travail et des solutions pour renforcer la communauté et le système éducatif », a-t-elle déclaré.

« Nous travaillerons aussi dans les écoles et atteindrons progressivement l’ensemble de la population. Lors de notre rencontre avec les équipes ukrainiennes, nous avons compris qu’une large part de la population était dans un état de profonde dépression qui touche toute la communauté et surtout les enfants », a-t-elle affirmé. « Je pense que le processus impliquera des visites réciproques de notre part et de la leur. »

Le maire de Sderot, Alon Davidi, a expliqué que l’objectif du centre est d’aider les pays et les villes comme Lviv à faire face aux urgences et à créer une résilience mentale chez leurs habitants.

Même si Jérusalem n’envoie pas d’aide militaire à l’Ukraine pour des raisons géopolitiques, Israël aide Kiev avec des armes défensives ou des aides humanitaires. Jérusalem a fait parvenir à Kiev à la mi-décembre une nouvelle aide humanitaire incluant du matériel médical pour une salle d’opération et du matériel de secours d’une valeur de 1,2 million de dollars, transférés à un hôpital pour enfants de la capitale ukrainienne.

SOURCES. I24NEWS.

Partager :