Partager :

Cela faisait plus de dix ans que Nexter espérait obtenir une commande de l’armée colombienne pour son Camion équipé d’un système d’artillerie [CAESAr]. Une démonstration fut même réalisée au profit de cette dernière, à un moment où elle cherchait à renforcer son artillerie. Seulement, avec les difficultés budgétaires, elle dut se contenter d’une vingtaine de canons LG1 de 105 mm acquis auprès de l’industriel français.

Pour autant, Bogota ne renonça pas à acquérir une telle capacité. D’où le progeamme « Soberania », pour lequel le CAESAr fut mis en concurrence avec l’ATMOS 2000 de l’israélien Elbit et le Yavuz SPh 6×6 du turc MKE.

En mai 2022,’épilogue semblait proche pour Nexter, l’achat de CAESAr ayant été jugé le plus rationnel par la Colombie, dans la mesure où, au-delà de les considérations opérationnelles, il allait permettre de « standardiser les systèmes de 155 et de 105 mm » et d’en optimiser le soutien.

Mais début janvier, l’ultime offre de Nexter a été finalement été rejetée… En effet, selon Infodefensa, l’industriel français aurait augmenté ses tarifs de 12%… alors que ses deux concurrents ont maintenu les prix qu’ils avaient initialement proposés. Aussi, le choix colombien s’est-il porté sur l’ATMOS 2000 d’Elbit Systems, dont 18 exemplaires seront commandés [soit de quoi doter trois batteries de six pièces chacune]. Ils compléteront ainsi les 15 canons tractés Santa Bárbara Sistemas 155/52 APU-SBT.

Pour rappel, l’ATMOS 2000 [pour Autonomous Truck Mounted howitzer System] est un canon automoteur de 155mm monté sur un châssis à roues 6×6 ou 8×8. Proposé par une filiale d’Elbit Systems, il est équipé d’un système entièrement informatisé pour l’acquisition de cibles et le contrôle de tir. Sa portée maximale est de 41 km, pour une cadence de tir de 8 coups par minute.

Note d’Israël Valley : L’attitude de Nexter peut être expliquée par le fait que le CAESAr est très demandé ces derniers mois depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine.

Source : Opex360

Partager :