Partager :

Le Mossad a fourni des renseignements qui ont permis l’arrestation, dimanche en Allemagne, d’un Iranien soupçonné d’avoir planifié un attentat d’envergure. La police allemande a placé en détention un citoyen iranien de 32 ans soupçonné de s’être procuré des poisons mortels, tels que du cyanure et de la ricine, pour commettre un attentat « à motivation islamiste », ont déclaré dimanche les autorités allemandes de l’ouest du pays.

Des sources israéliennes ont confirmé l’implication du Mossad après que le journal allemand Bild a rapporté que l’agence de renseignement d’une nation amie avait fourni des informations cruciales. La résidence du suspect dans la ville de Castrop-Rauxel a été perquisitionnée dans le cadre de l’enquête, selon un communiqué de presse conjoint du parquet de Düsseldorf et des polices des villes de Recklinghausen et Muenster. L’infraction commise par l’Iranien est passible d’une peine de 6 mois à 10 ans de prison, indique la police.

La police allemande a déclaré qu’une deuxième personne, qui s’est avérée être le frère du suspect a également été arrêté. En Israël, les responsables de la sécurité mènent des enquêtes plus approfondies afin de déterminer si le suspect iranien avait l’intention de s’en prendre à des cibles juives ou israéliennes.

Selon les services de renseignements intérieurs allemands, le nombre de membres ou de sympathisants de causes islamistes a diminué de 1,5 % pour atteindre 28 290 individus en 2021, en raison de la « scission militaire » du groupe militant État islamique. En outre, les arrestations de dimanche surviennent un mois après que les autorités allemandes ont arrêté 25 membres et partisans d’un groupe d’extrême droite qui, selon le bureau du procureur, préparait un renversement violent de l’État.

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :