Partager :

L’Eureka Park est l’espace réservé aux start-up au sein du CES Consumer Electronic Show, le salon de l’électronique de Las Vegas. Plus de 1000 jeunes entreprises, dont de nombreuses israéliennes, se pressent dans cet espace avec des stands de quelques mètres carrés, qui se résument parfois à un tabouret et un ordinateur.

Le pavillon de l’Eureka Park est dédié à l’intelligence artificielle ainsi qu’à l’électronique, rassemblera un véritable vivier de jeunes sociétés. Ces startups sont spécialisées dans différents domaines comme la santé, le bien-être, la mobilité, la Greentech, l’IA, la robotique, la SportTech, la SmartHome, la cybersécurité ainsi que le Metaverse.

De plus en plus de pays ont adopté une stratégie de « chasser en bande » (celle de la France) pour mettre en avant leurs jeunes entreprises innovantes : la Suisse, Taïwan, Israël, les Pays-Bas, le Japon, la Corée et même les États-Unis ont leur espace dédié à l’Eureka Park.

Avec une délégation officielle composée de nombreuses start-ups, et une cinquantaine d’entreprises venues de manière indépendante, la silicon wadi affiche une place importante au sein de l’Eureka Park.

Les entreprises innovantes israéliennes ont dû attendre l’édition 2015 du CES pour être regroupées dans l’enceinte d’un pavillon national. « Auparavant nos entrepreneurs se rendaient au CES en ordre dispersé, explique-t-on à l’Institut des exportations israéliennes, qui a négocié pendant plusieurs années la possibilité d’obtenir un lieu dédié à l’Eureka Park. Mais il nous a semblé opportun d’accroître leur visibilité à l’heure où la digitalisation de l’électronique grand public profite aux technologies israéliennes. »

Partager :