Partager :

Environ 15 % des études les plus influentes sur les vaccins contre le COVID-19 ont été réalisées par des scientifiques israéliens, selon une nouvelle analyse. L’étude révèle que les chercheurs israéliens ont produit 536 études évaluées par des pairs sur les vaccins contre le coronavirus entre janvier 2020 et juin 2022. Cela correspond à une moyenne de quatre études par semaine sur toute la période.

Les premières études ont examiné les aspects théoriques de la vaccination, et une fois et une fois que les vaccins ont été commercialisés, et qu’Israël est devenu un pionnier dans leur administration, de nombreuses études ont été réalisées sur leur efficacité et sur divers aspects de la campagne de vaccination israélienne.

Dans deux des principaux journaux, la recherche israélienne était particulièrement répandue. Les articles israéliens représentaient 11% des articles sur les vaccins dans le New England Journal of Medicine, et 9% des articles dans Nature Medicine. « Nous avons montré à quel point la contribution des chercheurs israéliens était inhabituelle dans la littérature scientifique sur le vaccin », a déclaré le professeur Nadav Davidovitch, épidémiologiste à l’université Ben Gourion et l’un des chercheurs à l’origine du nouvel article sur la contribution d’Israël.

Nadav Davidovitch estime que le déploiement précoce du vaccin en Israël a propulsé le pays au premier plan. Selon lui, ce succès devrait inciter à investir davantage dans le monde universitaire et la médecine en Israël. « Les enseignements tirés de cette réussite soulignent la nécessité d’investir dans les infrastructures et le personnel. Cela facilitera davantage de collaborations et aidera à répondre au besoin d’accession aux vaccins dans le monde et aux connaissances émergeant d’efforts scientifiques similaires », a-t-il précisé.

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :