Partager :

Israël approche les 10 millions d’habitants. Fin septembre, la population d’Israël était estimée à 9 593 000 habitants et devrait atteindre la barre des 10 millions d’habitants à la fin de l’année 2024, 15 millions en 2049 et 20 millions à la fin de l’année 2065.

Plus d’un tiers de la population du pays réside dans ces villes :

  • Jérusalem avec 936 400 habitants ;
  • Tel-Aviv-Jaffa : cœur d’une métropole en forte croissance totalisant plus de 3,3 millions d’habitants, Tel Aviv compte 460 600 habitants, soit 5 % de la population globale d’Israël ;
  • Haïfa : troisième ville du pays, avec 285 300 habitants contre 98 600 en 1948. Tout comme Tel Aviv, son aire métropolitaine connaît une croissance importante : elle dépasse 1 million d’habitants ;
  • Rishon LeZion : quatrième ville du pays avec plus de 254 400 habitants, alors qu’elle en comprenait 11 000 lors de la création de l’État d’Israël ;
  • Petah Tikva : ville située dans la banlieue est de Tel Aviv, elle compte désormais 248 000 habitants.
  • Ashdod : ville portuaire en très fort développement au sud de Tel Aviv avec 225 900 habitants.
  • Netanya : 221 400 habitants, qui compte de nombreux olim français.
  • Beer-Sheva, la capitale du sud d’Israël compte 209 700 habitants. Elle est le noyau d’une agglomération de plus d’un demi million d’habitants.
  • Bnei Brak : 204 600 habitants, la plus grande ville ultra-orthodoxe d’Israël.

LE PLUS. Le symbolisme du chiffre 10 dans la Kabbale.

  • En numérologie, le 10 représente le cycle et sa fin, mais aussi la nécessité de dépasser ce cycle pour aller vers quelque chose de nouveau. C’est donc un nouveau chemin qui se dessine.
  • En gématrie (numérologie kabbalistique), 10 est la valeur numérique de la lettre Yod, qui symbolise la signature de Dieu dans la création : la marque inscrite par la main du Créateur en chaque chose. Yod est l’initiale du tétragramme divin YHVH, de Yéshouah (Jésus) et de Yéroushalaïm (Jérusalem).
Partager :