Partager :

L’Azerbaïdjan a annoncé jeudi la nomination de son tout premier ambassadeur en Israël, moins de deux mois après avoir approuvé l’ouverture d’une ambassade à Tel Aviv. Le poste sera occupé par le vice-ministre de l’Éducation, Mukhtar Mammadov, qui a notamment été responsable des projets de coopération avec Israël dans les domaines de la science et de l’éducation. La nomination a été faite au lendemain de l’arrivée en Israël du vice-ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Fariz Rzayev, pour une visite officielle. À son arrivée, M. Rzayev a déclaré qu’après la décision de son pays d’ouvrir une ambassade en Israël, seul « le ciel était la limite » au développement des liens bilatéraux entre les deux pays.

Le vote du parlement azerbaïdjanais en novembre, a fait de ce pays la première nation musulmane chiite à ouvrir une ambassade en Israël. « La décision d’ouvrir une ambassade reflète la profondeur des relations entre nos pays. Cette décision est le résultat des efforts du gouvernement israélien pour construire des ponts diplomatiques solides avec le monde musulman », avait déclaré à l’époque le Premier ministre Yair Lapid.

Au cours des dernières décennies, l’Azerbaïdjan et Israël ont établi une relation étroite en matière de sécurité, qui s’est intensifiée dernièrement alors que les liens entre Bakou et l’Iran se sont tendus. Au début du mois dernier, l’Azerbaïdjan a déclaré avoir arrêté cinq de ses ressortissants pour espionnage au profit de l’Iran, après une montée des tensions entre les voisins.

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :