Partager :

Près de 70% des cyberattaques dans le monde visent les hôpitaux. Pour les contrer, l’entreprise israélienne « One Layer » a développé une technologie pour protéger les réseaux privés 5G.

« Nous faisons en sorte que si quelqu’un a accès à l’un des ordinateurs privés du réseau, ils ne puissent pas accéder à des domaines encore plus confidentiels et obtenir des informations sur un patient, avoir accès à un scanner ou à un appareil crucial au fonctionnement de l’hôpital », relate Liron Ben-Horin.

Généraliser la 5G dans les hôpitaux va permettre d’améliorer encore la qualité des soins à distance. Les performances d’Israël dans ce domaine ont déjà été saluées par l’OMS, et le pays a même été choisi pour accueillir le premier centre international pour la santé numérique.  (I24NEWS)

EN FRANCE. « La France veut mieux armer les établissements de santé face au risque de cyberattaques qui peuvent paralyser leurs services, comme ce fut le cas encore récemment pour l’hôpital de Corbeil-Essonnes, fin août, et l’hôpital de Versailles, début décembre.

S’ils peuvent déjà bénéficier d’un programme d’investissement d’un milliard d’euros déployé dans le cadre de la stratégie d’accélération pour la cybersécurité de France 2030 et d’une enveloppe supplémentaire de 20 millions d’euros débloquée cet été, le gouvernement veut accélérer leur mise à niveau ».

Partager :