Partager :

La société israélienne Elbit Systems figurait parmi les plus grands fabricants d’armes au monde l’année dernière. Il a notamment été le premier au Moyen-Orient où les ventes d’armes ont augmenté plus que partout ailleurs dans le monde, a révélé le dernier rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), publié lundi. Au total, les ventes d’armes et de services militaires des 100 plus grandes entreprises d’armement au monde ont atteint 592 milliards de dollars en 2021.

Cette hausse intervient alors que l’industrie est pourtant limitée par des problèmes de provisions liés à la pandémie, et que la guerre en Ukraine a renforcé la demande tout en aggravant les difficultés d’approvisionnement.

Le chiffre d’affaires d’Elbit Systems est passé de 4,2 milliards de dollars en 2020 à 4,75 milliards de dollars en 2021, ce qui le place en 28e position sur la liste des 100 premiers fabricants d’armes et entrepreneurs liés à la défense dans le monde. Il s’agit du meilleur classement jamais obtenu par Elbit Systems, et du meilleur classement pour une entreprise de défense israélienne depuis la 27e place obtenue par Israel Aerospace Industries (IAI) en 2002, l’année où le SIPRI a commencé à publier son classement annuel.

Selon l’institut, les cinq entreprises du Moyen-Orient figurant parmi les 100 premières ont enregistré 15 milliards de dollars de ventes d’armes en 2021, soit un bond de 6,5 % par rapport à l’année précédente, et une hausse plus importante que dans toute autre région.

Parmi ces entreprises figurent donc Elbit, mais aussi les autres entreprises israéliennes IAI (3,87 milliards de dollars) et Rafael (3,01 milliards de dollars), ainsi que les turques ASELSAN (2,16 milliards de dollars) et Turkish Aerospace (1,2 milliard de dollars). L’entreprise américaine Lockheed Martin reste le plus grand fabricant d’armes au monde, avec un chiffre d’affaires estimé à plus de 60 milliards de dollars.

À l’échelle mondiale, cependant, la croissance des ventes d’armes a été gravement affectée par des problèmes généralisés de chaîne d’approvisionnement. « L’impact durable de la pandémie commence vraiment à se faire sentir dans les entreprises d’armement », a déclaré Nan Tian, chercheur principal au SIPRI.

I24NEWS. COPYRIGHTS.
Partager :