Partager :

La société Elbit va employer, à Bné Brak, 200 femmes ingénieurs informatique pour contribuer au développement du drone d’attaque de Tsahal Hermes 900.

Ces femmes travailleront dans un nouveau centre de développement dans la ville orthodoxe, qui a été inauguré la semaine dernière par le directeur d’Elbit, Betsalel Mahlis.

Le drone d’attaque Hermes 900 a été surnommé  »l’étoile » par l’aviation israélien. Il s’agit d’un drone relativement grand qui sert à récolter des informations mais aussi pour des frappes aériennes à l’aide de missiles guidés.

Le Hermes 900 a une longue capacité de vol et peut donc être envoyé en mission loin des frontières israéliennes.

Le directeur d’Elbit a expliqué que la société était très fière de pouvoir inclure des femmes orthodoxes dans ses rangs, qui font preuve d’un  »très haut niveau dans la programmation informatique » et a annoncé vouloir étendre ce modèle à d’autres centres de développement d’Elbit, comme celui d’Arad.

LPH COPYRIGHTS.

Partager :