Partager :

La ministre de l’Intérieur, Ayelet Shaked, avec l’autorisation du ministère de la Justice et sur recommandation des services de renseignements israéliens, a décidé d’annuler le statut de résident israélien de Salah Hamouri et de l’expulser vers la France dès sa sortie de prison.

La ministre a déclaré:  »Nous devons nous battre contre le terrorisme à l’aide de tous les outils à notre disposition. Il est inconcevable qu’un terroriste comme Salah Hamouri bénéficie d’un statut de résident en Israël et je me félicite de l’annulation de ce statut et de son expulsion du territoire israélien ».

LE PLUS. Salah Hamouri, né le à Jérusalem, est un avocat franco-palestinien.

En 2005, il est inculpé en Israël pour avoir projeté de tuer le rabbin Ovadia Yosef et pour son appartenance au Front populaire de libération de la Palestine. En 2008, après trois ans de détention administrative, il accepte une procédure de plaidoyer de marchandage afin d’échapper à une peine éventuelle de quatorze ans. Il est finalement condamné par un tribunal militaire à une peine de sept ans d’emprisonnement.

Il sort de prison de façon anticipée en 2011, dans le cadre d’une libération de prisonniers palestiniens contre Gilad Shalit. Il est de nouveau placé en détention administrative en , soupçonné d’avoir renoué avec le Front populaire de libération de la Palestine ; il est libéré un an plus tard. Il est de nouveau incarcéré en mars 2022.

Partager :