Partager :

Israel Shipyards a dévoilé sa classe de Corvette SAAR S-80 de nouvelle génération avec une capacité de suite d’armes accrue et une portée plus longue conçue pour résister aux menaces futures. Basée sur la plate-forme S-72, la Corvette S-80 présente une plus grande polyvalence et une capacité de charge utile plus élevée avec une capacité de suite d’armes accrue et une plus large diffusion des systèmes de guerre électronique (EW) dans le cadre des avantages offensifs de la plate-forme.

Le navire mesure 80 mètres de long et est propulsé par quatre moteurs diesel pour une vitesse de pointe de plus de 28 nœuds. Le S-80 sera équipé d’un système de contrôle à la pointe de la technologie, d’un système de gestion de la santé et de capacités sol-air avancées, ainsi que de divers systèmes de combat selon les exigences du client. En minimisant la section transversale radar (RCS), le S-80 alloue un plus grand espace de pont pour des systèmes d’armes supplémentaires. Selon l’entreprise, le navire « peut être adapté pour accueillir Corvette ou en version OPV [Offshore Patrol Vessels], en fonction des besoins opérationnels ».

Le S-80 permet une portée plus longue de 3 500 milles marins et une endurance pendant de longues périodes avec des risques de détection réduits, ce qui le rend idéal pour diverses applications et missions. Le navire peut également prendre en charge la possibilité de déployer des unités des forces spéciales.

Israel Shipyards a l’intention de faire du nouveau S-80 son vaisseau amiral pour la prochaine décennie, répondant aux besoins des marines israélienne et étrangère.

« Le navire est conçu pour la furtivité, l’agilité et la domination des mers avec des capacités de pointe requises dans les futurs scénarios de combat », selon le PDG Eitan Zucker. « Le navire S-80 permettra aux marines de protéger efficacement la souveraineté de leur pays, de maintenir leurs eaux économiques et de gagner des batailles navales en temps de guerre. [Il] a l’endurance nécessaire pour opérer en pleine mer, et aussi pour contrôler le littoral [zone littorale] – tout cela avec un rapport coût-bénéfice optimal.

Gabriel Attal

RADIOJ. COPYRIGHTS.

Partager :