Partager :

Radio J. A 14h45. Bonjour Eva.

Le fondateur de NSO quitte l’entreprise et crée une start-up avec l’ancien chancelier d’Autriche.

NSO Group Technologies est une entreprise israélienne de sécurité informatique fondée en 2010 par Niv Carmi, Shalev Hulio et Omri Lavie, et implantée à Herzliya en Israël.

NSO fabrique et commercialise des équipements de pointe destinés à lutter contre le terrorisme et le crime organisé. En particulier, elle vend un logiciel espion nommé Pegasus aux organisations étatiques.

Shalev Hulio a fondé « Dream Security » avec Sebastian Kurz (36 ans). Israël est le deuxième exportateur mondial de produits cyber, pour 6,85 milliards de dollars. Le pays capte 41 % des investissements mondiaux du secteur. Avec près de 450 entreprises actives et 13 licornes la « start-up nation » originelle connaît une nette accélération de son économie du cyber.

Sebastian Kurz avait été Ministre des Affaires étrangères de l’Autruche en 2013, il avait été à l’automne 2015, un des premiers ténors européens à critiquer la politique d’accueil de la chancelière allemande Angela Merkel.

Sebastian Kurz était parvenu à former en 2020 une coalition. Il était devenu alors le plus jeune dirigeant d’Europe, devant le Premier ministre irlandais Leo Varadkar et le président français Emmanuel Macron.

DREAM SECURITY. Douze ans après avoir fondé la société israélienne de création de logiciels espions avec Omri Lavie et Niv Karmi, Shalev Hulio a quitté le NSO Group pour fonder « Dream Security », une société axée sur la cybersécurité des infrastructures telles que les installations de gaz, de pétrole et d’eau – pour les protéger des rançongiciels et des attaques terroristes, a révélé mercredi le journal économiques Globes.

La nouvelle société Dream de Hulio servira également les agences gouvernementales et vendra ses produits aux organisations nationales, en mettant l’accent dans un premier temps sur l’Europe.

Bien que Hulio ait quitté son poste de PDG de NSO en août, il reste officiellement conseiller de l’entreprise et contribue à lui trouver un acheteur. Mais ces dernières semaines, il a également été occupé à fonder la nouvelle société. Hulio a recruté l’ancien chancelier autrichien Sebastian Kurz et Gil Dolev, en levant 20 millions de dollars auprès d’une longue liste d’investisseurs.

Sebastian Kurz, qui était chancelier d’Autriche jusqu’à l’année dernière, occupera les fonctions de président et de vice-président chargé du développement commercial de Dream.

Kurz a formé deux gouvernements en 2019 et 2020, mais a démissionné en octobre 2021 après des allégations concernant des irrégularités financières. Depuis il s’était retiré de la politique pour travailler dans le secteur privé.

Il a rencontré Shalev Hulio au début de l’année lorsqu’il s’est rendu en Israël à la recherche de start-ups dans lesquelles investir. Mais au lieu de lui recommander une start-up dans laquelle investir, Shalev Hulio lui a demandé de rejoindre sa nouvelle entreprise de cybersécurité pour l’aider à ouvrir les portes des gouvernements européens.

QUI EST SHALEV HULIO? Commandant dans l’armée israélienne durant son service militaire, Shalev Hulio, la petite quarantaine aujourd’hui, a mis sur pied NSO Group avec Omri Lavie et Niv Carmi en 2009.

Avant cela, Hulio et Lavie avaient d’abord créé une autre pépite, CommuniTake Technologies, qui développait un logiciel permettant à des opérateurs téléphoniques de se connecter sur les portables de leurs clients. Sur les conseils d’agences européennes de renseignement, ils vont pousser le concept beaucoup plus loin et fonder NSO pour mettre au point un logiciel espion, appelé Pegasus, qui permet non seulement d’accéder aux données d’un smartphone, mais aussi de prendre le contrôle de la caméra ou du micro.

La discrétion dont Shalev Hulio a longtemps fait preuve vient en partie du fait qu’en 2014, NSO a été rachetée pour 100 millions de dollars par la société de capital-investissement américaine Francisco Partners, qui avait comme ligne de ne jamais communiquer avec la presse. Une politique appliquée à la lettre quand le groupe va être projeté en 2016 sur le devant de la scène à cause de ses activités.

ISRAELVALLEY ET I24NEWS. COPYRIGHTS.
Partager :