Partager :

Le Premier ministre Yaïr Lapid, accompagné du ministre de la Défense Benny Gantz et de la ministre de l’Énergie Karin Elharar, s’est exprimé mercredi soir lors d’une conférence de presse, au sujet de l’accord maritime entre Israël et le Liban.

« C’est une grande réussite pour l’État d’Israël, pour la sécurité d’Israël et pour l’économie d’Israël », a-t-il notamment déclaré.

« Nous avons refusé les dernières exigences du gouvernement libanais, l’accord a été présenté aujourd’hui au cabinet et au gouvernement, et tous deux ont approuvé à une écrasante majorité la poursuite du processus « , a-t-il ajouté.

Il a ensuite remercié le président américain Joe Biden et le président français Emmanuel Macron pour « leur soutien et leur aide ».

« Cet accord préserve la sécurité des localités du nord, la liberté d’action de Tsahal et le contrôle de la Marine dans les zones proches des côtes. Il améliore notre sécurité », a-t-il précisé.

« Tout le monde pourra constater l’accord historique que le pays a conclu, en dépit des déclarations venimeuses destinées à des fins politiques », a-t-il assuré.

Le ministre de la Défense Benny Gantz a, quant à lui, tenu à souligner qu’Israël « n’a pas cédé un seul millimètre essentiel à sa sécurité ».

« Il s’agit d’un accord de reddition honteux de Lapid et Gantz à Nasrallah. Le Liban a reçu 100%, Israël a reçu 0. Ce n’est pas un accord historique, c’est une capitulation historique », avait de son côté réagi le chef de l’opposition Benyamin Netanyahou.

I24NEWS. COPYRIGHTS.
Partager :