ReGum. BioChange (Israël) s’attaque aux maladies des gencives des chiens.

Par |2022-09-16T15:36:53+02:0016 Sep 2022|Catégories : SANTE|
Partager :

La startup israélienne BioChange a développé une technologie de régénération tissulaire appelée ReGum qui s’est avérée efficace pour aider à guérir les maladies des gencives (parodontite) chez les chiens. ReGum est maintenant disponible dans le commerce pour un usage vétérinaire et serait le seul produit de ce type. Une formulation pour l’homme est attendue d’ici quelques années.

ReGum déclenche un mécanisme de réparation et de régénération par les propres cellules du patient au site d’injection.

Le succès du produit à régénérer les tissus gingivaux et osseux chez neuf chiens atteints de parodontite naturelle a été rapporté dans la revue Frontiers in Veterinary Science. ReGum s’est avéré efficace et sûr, sans effets secondaires. Les auteurs ont noté qu’il « a considérablement amélioré » les résultats du traitement standard, qui est la thérapie parodontale ouverte.

Les maladies parodontales sont principalement le résultat d’infections chroniques et d’inflammations des gencives qui entourent et soutiennent les dents.

Au stade précoce, appelé gingivite, les gencives sont enflées et rouges. La forme la plus progressive, la parodontite, fait que la gencive se détache des dents. Les dents peuvent se desserrer et tomber, et il peut également y avoir une perte osseuse. Cette maladie dégénérative des gencives peut même être liée à une maladie cardiovasculaire.

Attar, un entrepreneur, a fondé BioChange en 2017 avec la vision de restaurer les fonctions corporelles et les tissus perdus avec l’âge et la dégénérescence. Dans sa première phase, l’entreprise a développé et mis sur le marché un produit vétérinaire traitant l’incontinence urinaire. 

« Pour les vétérinaires traitant le meilleur ami de l’homme, l’implant est facile à utiliser et à manipuler, et la procédure ne prend guère plus de temps que le traitement de débridement parodontal standard seul », a déclaré Attar. « La société vend désormais des produits sur les marchés vétérinaires et de la recherche et s’est engagée à commencer sa première étude clinique en dermatologie esthétique en 2023« , a-t-il déclaré.

1.alliancefr.com

 

Partager :

Partager cet article, Choisissez votre plateforme !

Aller en haut