Partager :

Yair Lapid a déclaré mardi qu’il était trop tôt pour savoir si Israël avait réussi à contrecarrer l’accord nucléaire naissant entre les puissances mondiales et l’Iran, qu’il considère comme nuisible.

Yair Lapid, qui était en visite à la base aérienne de Nevatim dans le sud d’Israël, qui abrite la flotte d’avions de combat F-35 avancés de l’armée de l’air israélienne, a également lancé un avertissement à l’Iran.

« Il est encore trop tôt pour savoir si nous avons effectivement réussi à stopper l’accord nucléaire, mais Israël est préparé à toutes les menaces et à tous les scénarios », a déclaré Lapid dans une brève déclaration devant un F-35.

« Si l’Iran continue à nous tester, il découvrira le bras long et les capacités d’Israël. Nous continuerons d’agir sur tous les fronts contre le terrorisme et contre ceux qui cherchent à nous nuire », a-t-il déclaré. «

Comme le président [américain] [Joe] Biden et moi en avons convenu, Israël a toute liberté d’agir comme bon lui semble pour empêcher la possibilité que l’Iran ne devienne une menace nucléaire », a ajouté Lapid.

Gabriel Attal

RADIO J.

Partager :