Partager :

Le groupe Strauss a reçu l’autorisation de reprendre progressivement ses activités dans son usine de Nof Hagalil, quatre mois après l’arrêt des lignes de production de ce géant de l’agroalimentaire en raison de craintes liées à de possibles contaminations à la salmonelle.

Le ministère de la Santé a annoncé dimanche qu’à la suite d’un « audit sanitaire et technologique », la licence de fabrication de l’entreprise lui avait été rendue.

L’entreprise est à nouveau autorisée à fabriquer des gaufres et des gaufrettes sans gluten « après que toutes les dispositions ont été prises par l’usine et que les lignes nettoyées ont été remises en service ; elles ont été examinées et elles respectent les nouvelles normes », a indiqué le communiqué.

« Le ministère de la Santé poursuivra ses inspections jusqu’à ce que l’usine puisse être autorisée à reprendre pleinement ses activités », a précisé le communiqué.

En mai, Strauss avait annoncé un rappel massif de produits qui avait commencé par des produits chocolatés populaires fabriqués par sa filiale Elite, en raison d’un risque de contamination aux salmonelles. La société avait ensuite élargi son rappel à une large gamme de produits supplémentaires après la découverte, lors de tests effectués en laboratoire, de la présence d’autres bactéries suspectes.

Le rappel avait également concerné des produits vendus par la société à des détaillants à l’étranger et il avait été finalement étendu à une gamme de produits à base de chocolat, à des en-cas, à des chewing-gums, à des barres énergétiques et à des confiseries vendus en Israël, aux États-Unis et au Canada. Cela aurait été le plus grand rappel de produits de l’histoire d’Israël.

TIMES OF ISRAEL. COPYRIGHTS.

Partager :