Partager :

Menée par le Forum pour la défense et la sécurité d’Israël (IDSF), une enquête révèle que 91 % des enseignants du secondaire estiment que les élèves ne sont pas suffisamment engagés dans les défis de la société israélienne et ne disposent pas des outils nécessaires pour comprendre ou discuter de sujets controversés ou difficiles.

70 % des 520 enseignants interrogés estiment que le système éducatif dans son ensemble ne prépare pas suffisamment les élèves à leur entrée dans Tsahal après l’obtention de leur diplôme.

« Les éducateurs craignent d’aborder des sujets explosifs d’un point de vue géographique, ainsi que la valeur de la protection de la patrie et de ses conflits ».

Ronen Itzik, chercheur principal de l’IDSF : « Les lycéens d’aujourd’hui ont un manque fondamental de connaissances sur ce qui se passe ici et comment nous sommes arrivés ici. Ils vivent ici mais ne savent pas vraiment où se trouve ‘ici’ »

Partager :