Partager :

L’Union européenne (UE) a déclaré qu’elle prévoyait de continuer à apporter son soutien à six organisations arabes palestiniennes désignées comme organisations terroristes par Israël en raison de leur soutien au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP).

Le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères, Josep Borrell, a déclaré dans un communiqué que l’UE « est profondément préoccupée par les raids contre six organisations de la société civile palestinienne qui ont eu lieu dans la matinée du 18 août et les mesures qui ont suivi, notamment des arrestations et des interrogatoires ». des membres du personnel de ces organisations, dans le cadre d’une réduction inquiétante de l’espace de la société civile dans les [territoires palestiniens occupés]. Ces actions ne sont pas acceptables.

Sa déclaration a ajouté « qu’aucune information substantielle n’a été reçue d’Israël qui justifierait de revoir notre politique envers les six organisations de la société civile palestinienne sur la base de la décision israélienne de désigner ces ONG comme des ‘organisations terroristes’ ».

« Nous avons toujours été clairs avec les autorités israéliennes à ce sujet, ainsi qu’avec de nombreux États membres de l’UE et partenaires partageant les mêmes idées, notamment en suivant les derniers événements. Si des preuves convaincantes du contraire étaient disponibles, nous agirions en conséquence. En attendant, il est crucial de veiller à ce que la législation antiterroriste ne conduise pas à saper la société civile et son travail précieux et ses contributions à la construction de sociétés plus justes et plus pacifiques », a affirmé Borrell.

Gabriel Attal

RADIO J. COPYRIGHTS.

Partager :