Partager :

Le shekel est très lié aux performances des bourses américaines. En effet, les investisseurs institutionnels israéliens qui gèrent l’épargne à moyen et long terme placent une partie non négligeable de ces fonds dans le Dow Jones (1), le Standard and Poor (2) (les 500 plus grandes sociétés américaines) et au Nasdaq (3) (bourse de la technologie).

Lorsque ces marchés baissent sensiblement, ils sont contraints d’acheter des dollars pour se prémunir, comme cela s’est passé ces derniers mois, ce qui a entrainé une baisse du shekel. (Source : i24News)

(1) Le Dow Jones Industrial Average est un indice des bourses de New York. C’est le plus vieil indice boursier du monde. Cet indice est la propriété de Dow Jones Indexes, une coentreprise détenue à 90 % par CME Group et à 10 % par Dow Jones and Company.

(2) Standard & Poor’s est une filiale de McGraw-Hill qui publie des analyses financières sur des actions et des obligations. C’est une des quatre principales sociétés de notation financière, avec Moody’s, Fitch Ratings et Dagong.

(3) Nasdaq, anciennement NASDAQ OMX, est une entreprise qui gère la bourse américaine du même nom, c’est-à-dire le NASDAQ, ainsi qu’un certain nombre d’autres bourses notamment en Europe au travers OMX. Le groupe possède également la bourse de Boston ou la bourse de Philadelphie.

Partager :