Partager :

« Les importateurs israéliens ont parfois été soumis à des pratiques de prix et de distribution déloyales ».

Le ministre israélien des Finances, Avigdor Lieberman, a adressé mardi une missive inhabituelle à la responsable de la Commission fédérale du commerce des États-Unis ainsi qu’à la commissaire européenne à la Concurrence, a révélé Channel 12.

« Au cours de la dernière décennie, les prix en Israël ont augmenté de façon spectaculaire – notamment, en raison du fait que les importateurs exclusifs ou officiels ont profité du manque de concurrence sur le marché et pratiqué des prix excessifs », a écrit M. Liberman.

« Ainsi je m’adresse à vous en tant qu’autorité suprême en matière de concurrence et d’antitrust, compte tenu des demandes d’importateurs parallèles qui souhaitent importer des produits d’Europe (et des États-Unis respectivement) en Israël », a-t-il poursuivi.

« En raison d’accords entre les fabricants et les importateurs officiels, les importateurs parallèles sont confrontés à des difficultés déraisonnables pour importer des produits de consommation sur le marché israélien », a-t-il reproché.

« Afin de préserver et d’encourager la concurrence, et de protéger les consommateurs de prix excessifs et des effets négatifs des accords d’exclusivité », Avigdor Liberman a appelé les responsables américain et européen à « renforcer les liens entre les autorités de concurrence des deux parties et approfondir la coopération et le partage d’informations ».

Il a proposé de travailler « ensemble pour assurer un traitement équitable aux importateurs parallèles afin qu’ils puissent opérer librement sans entraves à la concurrence déloyale. »

« En outre, il est important que les autorités de la concurrence travaillent ensemble pour s’assurer que les lois sur la concurrence sont appliquées à la fois contre les importateurs et les exportateurs afin que les consommateurs puissent bénéficier des fruits d’une concurrence libre et loyale », a-t-il conclu.

COPYRIGHTS ET SOURCES.

www.i24news.tv

Partager :