Partager :

L’Etat Hébreu est en période électorale et cela se ressent dans les décisions militaires sur Gaza. Situation inédite en Israël. Le PM Yaïr Lapid, qui n’a pas du tout un profil de stratège militaire, se retrouve depuis quelques jours comme Chef de Guerre. Cette opération sur Gaza, sera véritablement son « examen de passage ». Son passage dans Tsahal a été limité en matière de combats. Yaïr Lapid a été le correspondant militaire pour Ba-Mahane.

En Israël personne ne s’y trompe. Le véritable Chef de Guerre est le Ministre de la Défense, Benny Gantz. Bien entendu le Chef d’Etat Major est omni-présent sur le terrain.

I24NEWS . « Le Premier ministre a appelé toute la population « à obéir aux directives dans les jours à venir »

Le Premier ministre Yair Lapid a déclaré vendredi soir que la bataille « prendra le temps qu’il faudra » et que « ce gouvernement a une politique de tolérance zéro pour toute tentative d’attaque – de quelque nature que ce soit – depuis Gaza vers le territoire israélien », lors de sa première apparition publique depuis qu’il a signé l’opération « Aurore » à Gaza.

S’exprimant quelques secondes après que le Jihad islamique a commencé à tirer des roquettes sur Israël, il a précisé qu’Israël n’est pas intéressé par une campagne militaire généralisée, mais ne craint pas de s’y engager si nécessaire.

« La directive que les forces de sécurité ont reçue de notre part était claire : Israël ne restera pas les bras croisés face à ceux qui tentent de nuire à ses civils », a-t-il affirmé.

« Dans le même temps, nous n’accepterons aucun ultimatum concernant les opérations de Tsahal et des forces de sécurité – y compris sur d’autres fronts. Tous ceux qui doivent être arrêtés – seront arrêtés. Toute tentative de nuire à des civils ou à des soldats fera l’objet d’une réponse sévère ».

Le Premier ministre a appelé toute la population « à obéir aux directives dans les jours à venir ».

« J’ai confiance dans la population israélienne et je suis sûr qu’elle soutiendra pleinement nos forces de sécurité. Quel que soit le temps que cela prendra, nous éliminerons la menace qui pèse sur nos citoyens », a-t-il assuré.

« Le peuple d’Israël est fort, il comprend l’importance de la dissuasion, il est aux côtés des habitants du sud. Nos forces de sécurité sont préparées avec un ensemble de réponses puissantes à toute attaque. Nous ferons face à l’ennemi avec force, ensemble ».

« Israël a mené une opération antiterroriste précise contre une menace immédiate. Notre combat n’est pas avec la population de Gaza », a-t-il conclu ». I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :