Partager :

Dieu est dans les petits détails.

Situé au centre de Tel Aviv, ce restaurant se rapproche autant que possible de l’appellation « gourmet ». Le secret réside dans l’attention portée aux petits détails : les pains pita fraîchement sortis du four, toujours moelleux et légers, prêts à recueillir avec amour et saveur, les fameuses boulettes de falafel accommodées avec des aubergines frites et une ambiance urbaine vibrante.

Ori Shaked : « Voici un fait tout à fait sérieux – les statistiques officielles démontrent qu’il est impossible de se rendre en Israël sans manger de falafel. Vous pouvez certes essayer d’esquiver la boulette de falafel, mais vous succomberez toujours devant le champion incontesté dans la catégorie fast-foods israéliens. Pourquoi ? Parce que c’est tout simplement délicieux, bon marché et que vous pouvez trouver un resto de falafel israélien à presque tous les coins de rue, suivez l’odeur … »

Les restaurants de Falafel sont souvent petits et n’offrent rien d’autre que ce bon petit plat. Vous pouvez repérer les meilleurs endroits en fonction de la longueur de la file à l’extérieur, quelle que soit l’heure de la journée. Le falafel traditionnel de base consiste en une combinaison de boulettes de falafel très chaudes insérées dans une pita, une salade fraîche et du tahini (ou teh’ina, comme cet accompagnement est appelé en Israël), et éventuellement une touche choux blanc. Les plus courageux ajoutent un peu de Sr’oug, une sauce piquante yéménite, qui promet de vous brûler la langue si elle n’est pas manipulée avec précaution. Certains endroits « garniront » votre falafel de frites, une couche de h’oumous, des cornichons salés et tout ce qui viendra à l’esprit du cuisto…

//www.elal.com

Partager :