Partager :

Suite à une évaluation de la situation sécuritaire ce samedi après le tirs de roquettes en territoire israélien, le ministre de la Défense Benny Gantz a décidé de suspendre l’augmentation du quota de permis de travail accordés aux résidents palestiniens de la bande de Gaza.

« L’organisation terroriste Hamas porte la responsabilité de toutes les activités dirigées contre Israël dans et depuis la bande de Gaza, et elle doit en subir les conséquences », a indiqué le ministre de la Défense dans un communiqué.

Quatre roquettes ont été tirées en territoire israélien dans la nuit de vendredi à samedi. En représailles, Tsahal a déclaré avoir visé une installation souterraine du Hamas destinée à la production de matériaux pour roquettes dans le centre de la bande de Gaza.

Israël avait annoncé la semaine dernière qu’il fournirait 1 500 permis de travail supplémentaires aux habitants de la bande de Gaza, juste après avoir indiqué qu’il reportait l’approbation d’un plan de construction de 2.000 nouveaux logements à Jérusalem-Est.

Ces mesures avaient été prises peu avant la visite de Joe Biden dans le pays, sous la pression supposée de l’administration américaine.

i24NEWS.
Partager :