Partager :

Depuis la dissolution de la Knesset plusieurs sondages accordent au bloc de Netanyahou – Likoud, Hatsionout Hadatit, Shass, Yahadout Hatorah – 61 sièges si les élections avaient lieu aujourd’hui.

Le dernier sondage publié dans Maariv donne les résultats suivants:

 

 

 

Le bloc de droite de Netanyahou obtiendrait 61 sièges contre 53 pour celui de Lapid comprenant Ra’am. La liste arabe unifiée avec ses 6 mandats ne suffirait pas à Lapid pour former une coalition.

L’union Kahol Lavan Hatikva Hadasha ne porte pas ses fruits pour le moment, puisqu’ils obtiennent ensemble la somme des mandats que leur prédisaient les sondages où ils apparaissaient séparément.

Pour la deuxième semaine consécutive dans les sondages, Yamina et Meretz sont en-dessous du seuil d’éligibilité.

Une autre configuration a été étudiée: celle d’un ralliement de Yoaz Hendel et Tsvi Hauser à Ayelet Shaked. Dans ce cas, une telle alliance permettrait à Yamina d’obtenir 4 mandats.

Meretz, resterait toujours en-dessous du seuil d’éligibilité. Le bloc de droite perdrait un siège au profit du parti d’Ayelet Shaked, pris à la Tsionout Hadatit. Yamina, dans un tel cas, deviendrait indispensable à Binyamin Netanyahou pour constituer une coalition qui comprendrait 64 députés.

/lphinfo.com
Partager :