Partager :

Le gouvernement israélien a approuvé un plan de trois milliards de shekels (823.3 millions d’euros) pour stimuler l’innovation visant à lutter contre le réchauffement climatique.

Cette décision fait suite à la rédaction d’un rapport détaillé par une équipe interministérielle, dirigée par les directeurs des ministères de la Science et de la Technologie, de la Protection de l’environnement et de l’Énergie, ainsi que par le directeur général de l’Autorité de l’innovation.

L’ex Premier ministre Naftali Bennett avait souvent déclaré que le développement de technologies permettant d’atténuer le changement climatique et de s’y adapter est le meilleur moyen pour Israël de contribuer globalement à la lutte contre le réchauffement climatique.

Soulignant la nécessité d’un soutien gouvernemental, la ministre des Sciences et de l’Innovation, Orit Farkash-Hacohen, a affirmé que le secteur technologique israélien se concentre aujourd’hui principalement sur les communications, la finance et la cybernétique, et moins sur la technologie climatique – un terme qui inclut les technologies pour l’énergie propre, le transport, le traitement de l’eau, la fabrication de produits alimentaires, la réduction des déchets et l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement.

En décembre, PLANETech, une communauté d’innovation israélienne à but non lucratif axée sur les technologies du changement climatique, a indiqué que les entreprises israéliennes de technologie climatique avaient attiré plus de 2,2 milliards de dollars (2.08 milliards d’euros) d’investissements au cours de l’année 2021, soit 57% de plus qu’en 2020.

i24News. COPYRIGHTS.

Partager :