Partager :

Les entreprises et les chercheurs israéliens ont reçu plus de 1.600 subventions totalisant plus de 1,3 milliard d’euros du programme européen de recherche et d’innovation, Horizon 2020, entre 2014, date de son lancement, et 2020, date de sa clôture, selon une annonce de l’Autorité israélienne de l’innovation.

Au cours des sept années, quelque 2.045 chercheurs, start-ups et autres entités telles que des consortiums et des groupes ont reçu 1.666 subventions du programme. Une autre somme de 550 millions d’euros a été investie dans des entreprises et des fonds de capital-risque israéliens par l’intermédiaire de la Banque européenne d’investissement, selon l’annonce.

Depuis 2014, le programme multidisciplinaire Horizon 2020 a soutenu des projets dans divers domaines. Les projets les plus populaires étaient dans le domaine des sciences naturelles, qui ont attiré environ 780 millions d’euros, suivis par les initiatives en matière de santé et de sciences de la vie avec environ 360 millions d’euros.

De plus, les chercheurs israéliens ont tiré d’importantes subventions du Conseil européen de la recherche qui est un organisme de l’UE qui finance la recherche scientifique et technologique de pointe en accordant pas moins de 661 millions d’euros à près de 500 chercheurs depuis 2014.

Plus de 900 chercheurs et entreprises israéliens ont reçu des subventions du conseil dans le cadre d’un consortium, souvent avec des chercheurs et des entrepreneurs mondiaux, pour un montant d’environ 402 millions d’euros.

Horizon 2020 s’inscrivait dans le cadre des efforts de l’UE pour stimuler la coopération internationale en matière de recherche et d’innovation, une priorité stratégique pour le Vieux continent.

Yossi Zamir /GPO
Yossi Zamir /GPODe gauche à droite : L’ambassadeur de l’UE en Israël Emanuele Giaufret, Nili Shalev, directrice générale de l’ISERD et Aharon Aharon, PDG de l’Autorité israélienne de l’innovation lors de la cérémonie de remise des prix Horizon 2020 à Jaffa, le 4 juin 2019

Il a permis de créer des opportunités commerciales et d’intégrer la diplomatie scientifique dans la politique étrangère de l’Europe.

Israël représente un partenaire des programmes-cadres de recherche et d’innovation de l’UE depuis 1996, date à laquelle il a rejoint le quatrième programme de recherche de l’UE – le premier pays non européen à le faire.

L’UE a depuis lancé Horizon Europe, un programme similaire mais plus vaste qui allouera 95,5 milliards d’euros de subventions jusqu’en 2027. Le nouveau programme se concentrera davantage sur le soutien aux technologies vertes et aux objectifs de durabilité dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la fabrication, de la mobilité, de l’agriculture et des systèmes alimentaires.

Israël a officiellement rejoint le programme Horizon Europe en décembre, ouvrant la voie aux universitaires et aux entreprises israéliennes qui pourront ainsi faire des offres pour obtenir des milliards d’euros de financement de la recherche.

Partager :