Partager :

La ministre de l’Environnement, Tamar Zandberg (Meretz), va proposer ce dimanche au conseil des ministres, la nomination de Yossi Beilin au poste de président de l’autorité de la nature des parcs (Reshout Hateva vé Haganim).

Yossi Beilin était le chef du parti Meretz dans les années 2000. Il a été l’initiateur du processus d’Oslo et a défendu, pendant toute sa carrière politique, une idéologie de gauche radicale, poussant au dialogue avec les Palestiniens.

La ministre Zandberg souhaite donc le voir prendre la tête d’une des institutions centrales de l’Etat d’Israël, celle qui gère les parcs nationaux et les recherches archéologiques qui peuvent s’y dérouler.

Ce qui inquiète à droite de l’échiquier politique ce sont les prérogatives qui seront dévolues à Yossi Beilin si sa nomination était validée:  « Il pourra faire échouer ou retarder des actions dans les parcs nationaux de Jérusalem Est et en Judée-Samarie comme le parc autour des murailles de Jérusalem où se trouve la Cité de David, le site d’Hérodion ou celui de Nahal Prat.

Yossi Beilin pourra ralentir les recherches archéologiques ou le lancement du projet de téléphérique vers la vieille ville de Jérusalem que la Cour Suprême a autorisé après de nombreuses oppositions ».

Ce dimanche, les ministres devront se prononcer sur la nomination de Yossi Beilin.

//lphinfo.com

Partager :