Partager :

Un Israélien soupçonné d’avoir mis en place un système de Ponzi qui aurait rapporté 150 millions de dollars a été récemment arrêté en Bosnie et l’État juif a l’intention de demander officiellement son extradition, ont fait savoir les médias israéliens, citant les procureurs de l’État.

Michael Ben-Ari, qui est aussi connu sous le nom de Michael Greenfield, est un ressortissant israélo-américain accusé d’avoir escroqué des centaines de personnes dans les deux pays dans le cadre d’un montage financier frauduleux, une arnaque qui s’est étendue sur 15 années. La presse israélienne l’a surnommé le « Madoff israélien ».

L’État juif avait arrêté Ben-Ari au mois d’avril 2021. Mais il avait fui le pays un mois plus tard en utilisant un passeport qui n’était pas le sien après avoir été assigné à résidence sous couvert d’un dépôt d’une caution de deux millions de shekels, selon l’Autorité israélienne des titres.

Au mois d’août dernier, un tribunal de commerce fédéral à Manhattan avait autorisé un avocat représentant Israël à récupérer les biens issus de ce système de Ponzi, qui serait la pire escroquerie de ce type à avoir été commise au sein de l’État juif.

TIMES OF ISRAEL.

 

Partager :