Partager :

La Banque d’Israël a augmenté de façon drastique le taux d’intérêt. Il a été augmenté de 0.5% pour atteindre 1.25%.

Il s’agit de la troisième augmentation en 11 semaines du taux d’intérêt dans le but de contrer l’inflation galopante.

Les prévisions parlent d’un taux d’intérêt qui devrait atteindre les 2.75% au deuxième trimestre de 2023.

Le gouverneur de la Banque centrale israélienne, Amir Yaron, s’est félicité de la bonne réaction du marché israélien après deux années de Corona. L’économie israélienne fait partie de celles qui s’en sortent le mieux après la crise sanitaire. Néanmoins, Yaron a précisé que les prévisions de la Banque centrale israélienne, ont été revues à la baisse compte-tenu du contexte économique mondial.

Lors d’une conférence de presse qu’il a tenue, Amir Yaron a déclaré:  »Notre rôle principal est de juguler l’inflation tout en préservant une activité économique dynamique. L’augmentation de l’inflation est liée à des éléments extérieurs très imprévisibles comme la guerre en Ukraine et la poursuite des perturbations dans les chaines d’approvisionnement ».

Si le taux d’intérêt a encore été augmenté c’est parce que l’inflation a atteint des sommets que les économistes n’avaient pas prévus. Alors que les prévisions donnaient une inflation à 1.6% en 2022, elle a galopé jusqu’à 4.1% le mois dernier. La Banque d’Israël n’avait donc pas d’autre choix que d’intervenir d’autant que le budget 2021-2022 a été construit sur la base d’une inflation maximale de 3%.

Par ailleurs, le taux d’intérêt est aussi un levier qui permet d’influencer le prix des logements, qui a augmenté de plus de 15% en un an.

Il convient de préciser que les secousses économiques que connait Israël sont les mêmes que dans beaucoup d’autres pays du monde. Aux Etats-Unis, notamment, la Banque fédérale a augmenté le taux d’intérêt de manière très conséquente.

COPYRIGHTS. lphinfo.com

Partager :