Partager :

Israël est en train d’examiner les moyens d’assouplir la procédure d’octroi des visas pour les ressortissants marocains, et ce, dans le cadre de la promotion des relations bilatérales, notamment dans le tourisme, a affirmé le chef du bureau de liaison de l’Etat hébreu à Rabat, David Govrin, dans une déclaration pour Le360.

Le diplomate israélien, qui s’exprimait vendredi 1er juillet en marge de la visite à Rabat du grand chef cuisinier israélien Shaul Ben-Aderet, a indiqué que cette mesure est en cours d’examen par les autorités israéliennes, suite à la décision du Maroc d’accorder des visas électroniques rapides aux ressortissants de 49 pays, dont Israël.

Il a saisi cette occasion pour exprimer sa satisfaction  de «voir des dizaines de milliers de touristes israéliens visiter le Maroc» depuis l’établissement des vols directs entre Israël et le Royaume.

Parlant de l’art culinaire israélien, David Govrin n’a pas exclu que les secteurs touristiques des deux pays peuvent établir des cycles de formation professionnelle spécialisée en matière de gastronomie afin d’ériger «un pont entre les deux cultures».

 

Il faut noter, par ailleurs, que le chef Shaul Ben-Aderet a confectionné, lors d’une séance de présentation tenue à la résidence du chef du bureau de liaison à Rabat, à l’occasion de la fête nationale d’Israël, quelques-uns des meilleurs plats traditionnels de la cuisine de son pays.

 

Ben-Aderet, assisté de celui qu’il a appelé «mon chef cuisinier adjoint David Govrin», a concocté des plats comme la shakshuka, le sabih, le kabab, le pita, etc., en plus de salades et de pâtisseries en tous genres.

//fr.le360.ma

 

Partager :