Partager :

Une professeure de droit israélienne élue au Comité des Nations Unies.

La professeure Daphna Hacker, candidate israélienne au Comité des Nations Unies pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), a été élue ce vendredi par une majorité de 115 pays à l’Assemblée générale pour un mandat de quatre ans au sein du comité.

Le CEDAW est un groupe d’experts sur les droits des femmes qui surveillent la mise en œuvre de la Convention de 1979 sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes. À ce jour, près de 200 pays ont ratifié la convention, ce qui les rend légalement responsables (selon le site Web du Haut-Commissariat des Nations Unies) de :

  • Éliminer toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes dans tous les domaines de la vie
  • Assurer le plein épanouissement et la promotion des femmes afin qu’elles puissent exercer et jouir de leurs droits humains et libertés fondamentales au même titre que les hommes
  • Permettre au CEDAW d’examiner ses efforts pour mettre en œuvre le traité en faisant rapport à l’organe à intervalles réguliers.

Gabriel Attal

Radio J.

Partager :