Partager :

Depuis le début de la guerre en Ukraine, 15000 olim hadashim sont arrivés de la région en proie aux hostilités.

Le ministère de l’Alya et de l’Intégration a accueilli près de 8800 olim d’Ukraine, 5800 de Russie et 400 de Biélorussie dans le cadre de l’opération  »On monte à la maison » qui vise à l’accueil d’urgence des bénéficiaires de la loi du Retour d’Ukraine et des environs.

Le ministère estime qu’ils sont encore au moins 10000 à attendre de faire leur alya et se prépare donc à les accueillir.

D’après les chiffres officiels, 24% des olim hadashim sont des enfants et adolescents entre 0 et 17 ans, 18% sont des personnes âgées de plus 66 ans, 22% ont entre 18 et 35 ans, 20% entre 36 et 50 ans et 16% entre 51 et 65 ans. A noter que les hommes ayant été réquisitionnés pour se battre, le nombre de femmes qui ont émigré vers Israël est beaucoup plus important que celui des hommes.

La plupart des actifs arrivés lors des deux derniers mois travaillent dans le commerce ou le secteur tertiaire. Beaucoup sont aussi dans les domaines de l’ingénierie, de la comptabilité, de la justice et de la médecine.

Les enfants ont immédiatement été intégrés dans les établissements scolaires du pays ainsi que dans les activités extra-scolaires. Plus de 40 oulpan d’hébreu ont été ouverts afin d’apprendre la langue aux adultes et les aider dans leur intégration.

C’est la ville de Netanya qui a accueilli le plus grand nombre d’olim ukrainiens, suivent Jérusalem, Haïfa puis Tel Aviv.

 

Partager :