Partager :
La société de capital-risque israélo-américaine YL Ventures a annoncé le lancement d’un nouveau fonds, le cinquième de la société, destiné à soutenir le secteur de la cybersécurité en Israël.

Le fonds de 400 millions de dollars sera utilisé pour mener des tours de table d’amorçage dans environ trois startups par an, et investir dans des tours de série C et plus, a déclaré la société.

YL Ventures a déclaré que ce fonds sursouscrit était « le plus grand fonds de démarrage axé sur la cybersécurité jamais levé ».

Les entreprises de cyber-sécurité qui ont levé des fonds importants en 2021 sont les startups de la cybersécurité Axonius et Orca Security, ainsi que Twistlock (rachetée par Palo Alto Networks), Medigate (rachetée par Claroty, soutenue par Softbank), Hexadite (rachetée par Microsoft) et FireLayers (rachetée par Proofpoint).

« Au cours des 15 dernières années, notre principale priorité a été de fournir aux entreprises de notre portefeuille tout ce dont elles ont besoin dès le début pour percer sur le marché mondial », a déclaré Yoav Leitersdorf, associé directeur chez YL Ventures, dans un communiqué de la société. « Nous plantons la première graine dans ces startups naissantes et continuons ensuite à les soutenir alors qu’elles s’épanouissent, réussissent et atteignent des sommets dans leurs catégories. »

« Nos ressources et notre expertise dans le secteur de la cybersécurité, renforcées par le fonds V de YLV, serviront à cultiver la prochaine génération de talents israéliens de premier plan, de la graine au cerveau », a ajouté Leitersdorf.

En plus de Tel Aviv, YL Ventures possède des bureaux à San Francisco et à New York. Le nouveau fonds, baptisé YLV V, porte le capital total géré par la société à 800 millions de dollars, selon l’annonce.

Le secteur israélien de la cybersécurité est l’industrie la plus forte de l’écosystème technologique local, les startups ayant levé un montant record de 8,8 milliards de dollars en 2021. Onze nouvelles licornes de la cybersécurité, ou entreprises privées évaluées à 1 milliard de dollars ou plus, ont éclos en 2021, selon la Direction nationale israélienne du cyberespace.

Le chiffre de financement annuel de 2021 représente 40 % du total des fonds levés par les entreprises de cybersécurité dans le monde entier l’année dernière, selon les données.

Les exportations globales de cybersécurité d’Israël étaient estimées à 11 milliards de dollars en 2021, selon les données de l’Israeli Export Institute.

Selon un rapport sur la cyber-sécurité publié plus tôt cette année, par la société de capital-risque américano-israélienne YL Ventures, spécialisée dans les investissements en cybersécurité au stade de l’amorçage, au moins 15 startups israéliennes de cybersécurité ont levé plus d’un tour de financement en 2021.

Le rapport de YL Ventures a également révélé que la plupart des financements en 2021 sont allés à des cyber-entreprises en phase de croissance, avec environ 6 milliards de dollars du total annuel alloués aux tours de série C et plus. Ceci est comparé à 1,63 milliard de dollars pour les tours de fin 2020.

TIMES OF ISRAEL

Partager :