Partager :

Une société d’investissement multinationale créée par l’un des premiers cofondateurs de Facebook (aujourd’hui Meta) a soutenu la société israélienne de cybersécurité Perimeter 81 lors de son dernier tour de table de 100 millions de dollars, pour une valorisation d’un milliard de dollars, lui conférant ainsi le statut de licorne.

Perimeter 81 a déclaré lundi que son tour de table de série C était mené par B Capital, un organisme d’investissement fondé en 2015 par Eduardo Saverin, qui a également co-fondé Facebook aux côtés de Mark Zuckerberg et d’autres colocataires universitaires à Harvard, en 2004. Saverin a été poussé hors de l’entreprise assez rapidement avant d’intenter un procès à Facebook et à Zuckerberg pour un montant non divulgué.

Fondée en 2013, Perimeter 81 développe des solutions de cybersécurité et sécurité réseau pour les entreprises et travaille avec des entreprises du Fortune 500 et des leaders industriels dans divers secteurs. L’entreprise affirme que ses solutions prennent en charge les lieux de travail décentralisés et hybrides sans la « cyber-complexité qui nuit à la capacité de l’IT à défendre le cloud d’entreprise et le réseau sur site ».

Avec un siège social à Tel Aviv et des bureaux à Los Angeles et New York, la société emploie environ 250 personnes dans le monde.

Ces derniers capitaux portent à plus de 160 millions de dollars le total des fonds levés jusqu’à présent par Perimeter 81. Parmi les autres investisseurs du tour de table de série C figurent Insight Partners, Toba Capital, ION Crossover Ventures, Entrée Capital et Spring Ventures, une société cotée en bourse. La société a levé 40 millions de dollars pour son tour de table de série B en août 2020 avec Insight Partners, Spring Ventures et Toba Capital.

TIMES OF ISRAEL

Partager :