Partager :

La Belgique est le pays où il fait le moins bon vivre pour les Juifs, selon une étude comparant la qualité de vie des Juifs dans 12 pays européens.

Parmi les critères d’évaluation retenus pour cette enquête commandée par l’Association juive européenne, la protection de la liberté de culte, le ressenti face à l’antisémitisme ou encore l’implication des pouvoirs publics sur ces questions.

Concernant la Belgique, l’étude pointe ainsi la remise en question de la liberté de culte dans le pays avec les menaces pesant sur l’abattage rituel, ainsi que le fort climat d’antisémitisme et le peu de réactivité des autorités face aux revendications de la communauté juive.

La France se place en milieu de classement, de par sa situation contrastée. Si l’enquête relève en effet que les pouvoirs publics sont à l’écoute des Juifs du pays et qu’ils mettent en place des politiques fermes afin de protéger ces derniers, elle note que la communauté juive de l’Hexagone est la plus inquiète d’Europe pour ce qui est de sa sécurité.

Un paradoxe que les chercheurs expliquent par les attentats et les crimes antisémites commis sur le sol français ces dernières années, ainsi que par les tensions qui ressurgissent lors de chaque conflit en Israël et enfin, par l’insécurité dans certains quartiers.

Selon les conclusions de cette étude, les trois pays où les personnes de confession juive vivent le mieux sont l’Italie, le Danemark et la Hongrie.

i24News.

Partager :