Partager :

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé mardi au Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Mohammad Shtayyeh, à Ramallah, qu’une partie de l’aide de l’Union européenne à l’Autorité palestinienne va reprendre après des mois de retard, alors que les fonctionnaires de l’UE débattaient de l’opportunité de conditionner le financement au retrait des incitations anti-israéliennes des manuels scolaires palestiniens.

« Nous sommes (les pays européens) les plus grands donateurs en Palestine, avec environ 600 millions d’euros par an. Et je suis heureuse que les fonds de l’UE pour 2021 puissent maintenant être versés rapidement », a affirmé Mme Von der Leyen.

Les remarques de Mme Von der Leyen confirment les résultats d’un vote de la Commission européenne en faveur des fonds.

Les plans de financement de l’Union européenne pour 2021 prévoient un soutien direct de quelque 235 millions de dollars (224.8 millions d’euros) au budget destiné à l’Autorité palestinienne.

Cette aide permet de financer les salaires des nombreux fonctionnaires : enseignants, médecins, infirmières et pompiers.

Elle contribue également à financer les Palestiniens qui se font soigner dans les hôpitaux israéliens.

Les détails précis de la décision de l’Union européenne de renouveler le financement n’ont pas encore été rendus publics.

Les responsables palestiniens affirment que l’aide reprendra sans condition, mais l’UE n’a pas encore confirmé publiquement que c’était bien le cas.

i24News
Partager :